Eradication de la Polio

 

 

EPN_RGB

 

 

Le Rotary et ses partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (IMEP)

Pour la petite histoire :

Jonas Edward Salk, né le 28 octobre 1914 à New York et mort le 23 juin 1995 à La Jolla.

C'est un biologiste américain et inventeur du premier vaccin contre la poliomyélite.

 il découvre un vaccin contre la polio en 1953. Après l'avoir testé sur lui-même sa famille et quelques volontaires, il annonce au monde sa découverte le 26 mars 19531. Après avoir été testé sur plus d'un million d'enfants, le vaccin est déclaré efficace le 12 avril 1955 par l'Université du Michigan 2. Il choisit de ne pas le faire breveter pour le laisser plus abordable aux millions de personnes en ayant besoin, selon les estimations il aurait ainsi renoncé à un bénéfice d'environ 7 milliards de dollars

 

Avril 2022­

­­­

Tristement, les évènements récents nous montrent, une fois de plus, que tant que le virus de la polio ne sera pas complètement éradiqué, les enfants non vaccinés, partout dans le monde,  seront en danger de contracter la maladie et d’être paralysés à vie.

 

En novembre 2021, à Lilongwe au Malawi, après 30 ans sans aucun cas de polio, une petite fille de 3 ans qui n’avait reçu qu’une seule dose de vaccin à la naissance, a été paralysée par un virus sauvage de type 1 importé du Pakistan.

­­

En décembre 2021, en Ukraine, deux cas de polio causés par un virus circulant dérivé de la souche vaccinale de type 2 avaient été détectés au nord-ouest du pays. La campagne de vaccination qui avait démarré le 1er février a dû être interrompue en raison de la guerre.

 

En février de cette année, à Jérusalem en Israël,  où aucun cas de polio n’avait été rapporté depuis 1989,  un enfant de presque 4 ans, non vacciné, a été paralysé par un virus circulant dérivé de la souche vaccinale de type 3.

 

Malgré ces très tristes nouvelles, de fortes raisons d’espérer subsistent :

Aucun cas de polio n’a été déclaré au Pakistan depuis le 15 Janvier 2021, plus de 14 mois sans cas de polio
Depuis le début de l’année 2022, 1 seul cas de polio causé par le virus sauvage a été déclaré dans le monde,  en Afghanistan, le 14 janvier
Depuis le 6 décembre 2021 (Pakistan) le virus sauvage n’a pas été détecté dans les eaux usées, nulle part dans le monde !

 

Le virus sauvage de la polio perd du terrain et s’appauvrit génétiquement.

 

L’importation au Malawi à la fin de l’an dernier nous rappelle que le virus va chercher tous les moyens possibles pour survivre. Partout où des enfants ne sont pas protégés par le vaccin,  le virus peut frapper: Pas seulement en Afrique, mais aussi dans les pays économiquement plus favorisés comme en Israël, où malgré le très fort taux de vaccination, le virus a trouvé un enfant non protégé. Et puis, comme le montre la flambée en Ukraine, le virus peut aussi, très facilement, venir frapper à notre porte !

 

Nous ne devons pas nous relâcher !

 

Il faut poursuivre le plaidoyer en faveur de la vaccination de tous les enfants.

 

Nous devons persister dans nos efforts pour lever les fonds nécessaires aux campagnes de vaccination qui, n’en doutons pas, nous rapprochent inéluctablement de l’éradication totale du virus de la polio.

­

La newsletter 

cliquer ici

 

"VACCINER,

VACCINER,

ET ENCORE VACCINER"

 

On ne se fait pas vacciner pour soi-même mais aussi et surtout pour protéger les autres.

Partageons la santé et non les maladies.

Et continuons de rappeler que le Rotary a lancé son programme PolioPlus en 1985 et qu’il est devenu en 1988 l’un des fers de lance de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio."

 

Et si vous être contre la vaccination, essayez donc la maladie !!

 

         

 

 

 

 

 
Dernière modification : 10/10/2022